Les différents pièges à éviter avant d’acheter un terrain à Civrieux

Partager sur :
Les différents pièges à éviter avant d’acheter un terrain à Civrieux

Avant d’être bien installé dans sa nouvelle demeure, il faut se sentir bien sur son terrain après s’être assuré de tout un ensemble d’éléments juridiques, financiers et environnementaux. Il n’est pas question d’avoir des regrets dans le choix du terrain après la construction. Voici les différents points à contrôler pour être sûr dans l’achat de sa parcelle en évitant les pièges.

Les réglementations d’urbanisme

Avant de procéder à l’achat d’un terrain à Civrieux, vous devez impérativement contacter le service d’urbanisme de votre mairie afin de vous assurer que le terrain que vous convoitez est bien constructible. Au moyen du PLU (plan local d’urbanisme), vous connaîtrez la zone où il se situe et savoir s’il est possible d’y bâtir un logement et sous quelles réglementations par le biais du certificat d’urbanisme. Vous pouvez en profiter également pour consulter le cadastre pour s’assurer de ses limites de propriété et de prendre connaissance de la présence ou non de servitudes privées.

La nature du terrain, son inclinaison et son orientation

Hormis la partie juridique et légale, l’état physique de la parcelle est aussi très important. En premier lieu, la surface et l’orientation du terrain vont définir la superficie et l’exposition de vos futures pièces à vivre. Il vous revient de bien prévoir vos ouvertures pour faire une habitation bioclimatique et imaginer les accès à vos extérieurs (côté rue et/ou côté jardin). N’oubliez pas de penser à la réalisation des fondations selon la pente du terrain et sa nature géologique. À cause d’une forte inclinaison ou d’un sol difficile, vous serez contraint de construire un logement sur des fondations spéciales et de prévoir un budget supplémentaire.